Université Populaire et Citoyenne de Roubaix
< 13/41 >

L’HOSPITALITÉ, L’ÉPREUVE DE L’AUTRE : conférence et séminaire les 9 et 10 avril

le mardi 9 avril 2013 de 18h30 à 22h00
L’HOSPITALITÉ, L’ÉPREUVE DE L’AUTRE : conférence le 9 avril
Médiathèque de Roubaix

2, rue du Château



le mercredi 10 avril 2013 de 09h00 à 12h00
L’HOSPITALITÉ, L’ÉPREUVE DE L’AUTRE : séminaire le 10 avril
Maison des Associations

Place de la Liberté


Conférence-débat avec Anne Gotman, Haydée Saberan et Mathide Wybo

Conférence-débat : L’hospitalité, l’épreuve de l’autre ? Mardi 9 avril

Hier, Le Nord, terre d’accueil et de travail a dû composer avec l’accueil de l’étranger venu le plus souvent pour travailler. Usines, garnis, courées et foyers ont été les lieux d’accueil avec leurs lots de dominations, de solidarités et de rivalités communautaires, religieuses, syndicales, associatives. Que faut-il retenir de cette histoire d’accueil par le travail ?

Aujourd’hui, l’étranger est allocataire du RSA, sans papier, réfugié, rom, considéré comme assisté, sans droits et finalement illégitime. Acceptons-nous qu’accueil rime avec misère, enfermement, expulsion, retour des camps et des bidonvilles ?

Demain, les crises écologiques et économiques vont affaiblir notre protection sociale et la prise en charge de l’étranger, du voyageur, de l’indigent. Il est avéré que ces mêmes crises vont amplifier les situations de détresse et les flux migratoires.
Alors faut-il nous préparer à renouer avec des pratiques oubliées d’hospitalité ?

Naguère prescription religieuse, l’hospitalité traditionnelle a été mise à distance d’abord par les hôtels, les hôpitaux puis les villes et les nations grâce à notre système de protection sociale. L’hospitalité est en effet une pratique difficile, qui met en jeu des rapports de domination. Serait-elle en réalité une épreuve de l’autre qu’il faudrait cultiver pour bâtir la société de fraternité que nous appelons de nos voeux ?

Pour en débattre,
Anne GOTMAN, sociologue, directrice de recherche CNRS-CERLIS, auteure de Le sens de l’hospitalité, PUF, 2001
Haydée SABERAN, journaliste, auteure de Ceux qui passent,
carnetsnord, 2012.
Mathilde WYBO, doctorante IRHIS, auteure de Le foyer de
ADAFARELI au temps des Trente Glorieuses (Roubaix, 1959-1979)
, UPC, 2010.

Séminaire : Retisser le fil de l’hospitalité à Roubaix, Mercredi 10 avril 9h-12h

Le séminaire s’organisera en deux ateliers autour des propositions suivantes :

1. Appuyer la création d’un comité de solidarité autour du camp de Roms du boulevard des Couteaux à l’Union.
Suite au forum Changeons d’ère à l’Union organisé par le Collectif de l’Union, en septembre 2012, des citoyens, refusant la situation faite aux Roms, s’engagent pour les aider. Les Roms étaient parmi les premiers habitants de l’Union. Aujourd’hui désignés comme boucs émissaires et menacés d’expulsion, leur existence au camp du boulevard des Couteaux est partagée entre misère et solidarité. Au-delà des actes individuels, comment établir le dialogue avec les Roms et les habitants ? Quelle organisation, quelles médiations construire pour parvenir à une solution acceptable pour tous ?

2. Il y a trente ans, la marche pour l’égalité des droits posait la question des discriminations faites à la jeunesse des quartiers. Quelle est la situation aujourd’hui ? Comment la jeunesse est-elle accueillie dans notre société ? Quelle dynamique peut-on créer à Roubaix autour de l’anniversaire des trente ans de la marche ? De la polémique sur le récipissé de contrôle d’identité au chômage endémique dans les quartiers, les stigmates s’accumulent pour les jeunes. Comment dépasser la simple commémoration de ces trente ans pour donner une place et un avenir à la jeunesse ?

Une synthèse des travaux de chaque atelier suivi d’un débat clôturera le séminaire.

Spip | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0